retard

retard [ r(ə)tar ] n. m.
• 1677 sens 2; de retarder; a remplacé retardement
1Le fait d'arriver trop tard, de se manifester, de se produire après le moment fixé, attendu. Le retard d'une personne à un rendez-vous. Le retard d'un train.
♢ EN RETARD. Arriver, être en retard (cf. fam. Être à la bourre). Se mettre en retard. « Dès qu'une maîtresse, un ami, sont en retard de quelques minutes à un rendez-vous, je les vois morts » (Radiguet). En retard sur l'horaire. Billet de retard : papier délivré, sur leur demande, aux usagers des transports publics, en cas de retard; papier qu'un élève retardataire doit demander à l'administration de son établissement pour être admis en classe.
Temps écoulé entre le moment où une personne, une chose arrive et le moment où elle aurait dû arriver. Un retard d'une heure, une heure de retard. Léger retard sur la ligne Paris-Lille. Avec le partit. Avoir du retard : être en retard. Le train a du retard aujourd'hui.
2Le fait d'agir trop tard, de n'avoir pas encore fait ce qu'on aurait dû faire. Retard dans un paiement. Payer avec retard. Prendre du retard. Fait de n'être pas fait à temps. Le retard des recherches. piétinement, ralentissement.
♢ EN RETARD. Il est en retard pour payer; ses paiements sont en retard. Travail en retard. J'ai du courrier en retard, que je n'ai pas encore fait. — EN RETARD SUR : plus lent que; qui vient après. Être en retard sur son collègue. Coureur en retard sur le peloton.
3Le fait de fonctionner moins vite que l'allure normale. Ma montre prend du retard.
Par ext. Mécanisme qui permet de ralentir la marche d'une horloge, d'une montre.
4Techn. Le fait de fonctionner après un certain délai ( réponse); ce délai. Élément à retard, qui impose un intervalle de temps défini entre un signal d'entrée et un signal de sortie. Ligne (électrique) à retard. Cour. Temps de retard. Retard à l'allumage : arrivée de l'étincelle après le temps théorique; Fig. et fam. réaction tardive à la compréhension, à la décision, etc. Il a du retard à l'allumage. Phys. Équivalent temporel de la différence de phase existant entre deux vibrations sinusoïdales.
5Action de retarder, de remettre à plus tard. ajournement, atermoiement, délai. Les Buteau « baptisaient leur enfant après bien des retards » (Zola). SANS RETARD : sans attendre, sans tarder; le plus vite possible (cf. Sans délai). Écrivez-lui sans retard.
Mus. Délai à frapper l'une des notes d'un accord.
Chim. Prolongation de l'effet d'un médicament par l'adjonction de substances qui en retardent la diffusion, l'élimination. En appos. Effet retard. Pénicilline retard; insuline retard.
6Méd. Retard mental : ralentissement du développement des facultés intellectuelles. Retard mental et arriération. Retard psychomoteur d'un enfant. Retard de langage, retard de parole (chez l'enfant).
7Fig. État, situation de ce qui est moins avancé dans un développement; temps qui sépare le moins avancé des autres. « un peuple qui vit avec trois siècles de retard » (Camus). Ce pays a du retard sur le nôtre, sur nous. Un retard de cent ans. décalage, gap(anglic.). Combler son retard.
♢ EN RETARD. « L'enfant se développait quant à la masse du corps; mais semblait en retard quant aux fonctions » (Romains). attardé, retardé. Pays en retard sur les autres. sous-développé. Être en retard sur les idées de son temps. Loc. fam. Être en retard d'une guerre : être en retard sur son temps.
Fam. Avoir du retard : ne pas connaître les dernières nouvelles. ⇒ retarder (II, 2o). Tu as du retard ! Loc. fam. Avoir un train (ou un métro) de retard : ne pas être au courant des dernières nouvelles, être à la traîne. ⇒ retarder. La droite « accuse un, sinon deux bons métros de retard » ( Libération, 1988).
⊗ CONTR. Avance. Accélération; avancement, empressement, 2. hâte.

retard nom masculin (de retarder) Action, fait d'arriver trop tard, de faire quelque chose plus tard qu'il ne faudrait : Un retard dans le paiement des factures. Cet élève arrive souvent en retard. État de quelqu'un, de quelque chose qui n'est pas aussi développé, avancé qu'il devrait l'être : Il est en retard pour son âge. Un retard sur le planning. Fait de fonctionner moins vite que la normale : L'horloge prend du retard. Différence entre l'heure réelle et celle indiquée par une montre, une pendule qui retardent : Votre montre a dix minutes de retard. Distance ou intervalle de temps séparant un concurrent d'un autre dans une course. Horlogerie Toute action exercée sur un organe de correction de la fréquence du résonateur d'un appareil horaire en vue d'en corriger l'avance. Pharmacie En apposition à un nom indique qu'un médicament a été préparé de manière à libérer progressivement et avec un taux efficace et constant son principe actif dans l'organisme (pénicilline retard, par exemple) ; se dit aussi de l'injection et de l'effet pharmacologique de ce médicament. Physique Déphasage négatif d'une grandeur sinusoïdale par rapport à une autre de même fréquence. Pyrotechnie Décalage de temps, dans un artifice à retard, entre la mise à feu et l'explosion. Élément pyrotechnique qui réalise ce décalage. ● retard (expressions) nom masculin (de retarder) Sans retard, sans délai. Retard technologique, synonyme de gap. Artifice à retard, artifice permettant le tir en volée par une mise à feu unique et des explosions échelonnées dans le temps en fonction des différents retards utilisés. Retard à un changement d'état, persistance d'une phase d'un corps dans des conditions de température et de pression où cette phase n'est plus stable. ● retard (synonymes) nom masculin (de retarder) Économie. Retard technologique
Synonymes :
- gap
retard adjectif invariable Se dit d'une forme pharmaceutique d'un médicament qui libère le principe actif dans l'organisme d'une manière progressive et prolongée : Pénicilline retard.

retard
n. m.
d1./d Fait d'arriver, de se produire, après le moment fixé; temps écoulé entre le moment où qqch ou qqn aurait dû arriver et le moment où il arrive réellement. être en retard. Un retard d'une heure. Le train a du retard.
d2./d Différence de temps (et, par ext., de distance) qui résulte d'une lenteur relative. être en retard sur qqn (dans une action). Combler son retard. Syn. (Québec) arrière.
|| TECH Le retard d'une pendule, le mécanisme qui sert à régler son mouvement.
d3./d Action de retarder, de différer.
|| Loc. adv. Sans retard: sans délai.
|| MED Prolongation de l'action d'un médicament par adjonction de produits qui en diffèrent l'élimination.
(En appos.) Insuline retard.
|| TECH Fait de fonctionner avec un certain décalage dans le temps. Retard à l'admission, à l'échappement (dans un moteur).
d4./d Fig. état de celui qui est moins avancé, par rapport aux autres ou par rapport à la normale, dans son savoir, son développement, etc. Ce pays a un siècle de retard.

⇒RETARD, subst. masc.
A. — 1. a) Fait d'arriver, de survenir après le moment attendu.
[Précédé du partitif] Accumuler, prendre du retard. Est-ce que le train de X a du retard? (TRIOLET, Prem. accroc, 1945, p. 415).
[Déterminé par un compl. ou par un adj. poss.] Retard d'un convive, d'un fournisseur, d'un invité, d'un spectateur; retard de l'autobus, du courrier. Il y avait longtemps que je n'avais pensé (...) au retard inexpliqué d'Albertine le soir où je l'avais tant attendue après la soirée Guermantes (PROUST, Fugit., 1922, p. 544):
Elle le prit de haut, cherchant un prétexte à querelle: « De mon retard?... on dirait vraiment qu'il est une heure du matin et que je passe la nuit dehors. — Mais non, ma chère amie. J'ai dit « retard » parce que je n'ai pas d'autre mot. Tu devais rentrer à six heures et demie, tu rentres à huit heures et demie. C'est un retard, ça! (...) »
MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, M. Parent, 1886, p. 599.
SYNT. Excuser, justifier, rattraper un retard; retard considérable, continuel, dérisoire, fatal, funeste, important, imprévu, inévitable, inquiétant, léger, légitime, minime, occasionnel, probable.
Retard dans. Il s'excuse tant bien que mal de l'épître de Rosenstein, m'annonce un retard dans son arrivée ici (STAËL, Lettres div., 1794, p. 655).
Retard sur. Il aurait évidemment du retard sur son horaire et décida de s'arrêter pour déjeuner à la prochaine localité (QUENEAU, Pierrot, 1942, p. 160).
En retard. Après l'heure ou le moment fixé.
Loc. adv. Être, mettre, se mettre en retard. Le ton est d'arriver en avance à l'église et en retard au théâtre (PÉLADAN, Vice supr., 1884, p. 221). Ils étaient en retard pour l'usine (TRIOLET, Prem. accroc, 1945, p. 262).
Loc. adj. Synon. de retardataire. Élève, invité en retard. Une écolière en retard qui court en sabots sur la route (BOYLESVE, Leçon d'amour, 1902, p. 259).
b) En partic.
Billet (de) retard, billet-retard, ticket (de) retard, ticket-retard. Billet, ticket justificatif fourni en cas de retard d'un moyen de transport en commun pour les voyageurs qui en font la demande. De nombreux banlieusards souhaitent qu'en cas de retard des trains de la S.N.C.F. et sur présentation du ticket-retard, les billets aller et retour du métro soient délivrés après 9 heures (L'Œuvre, 27 févr. 1941).
Retard des marées. Fait que les marées se produisent chaque jour un peu plus tard. Mais les frottements dus à la viscosité ont pour effet de produire un décalage, un retard de la marée sur l'instant du passage de la lune au méridien (H. POINCARÉ, Hyp. cosmogon., 1911, p. 131).
MUS. ,,Son dissonant étranger à un accord donné, mais préparé à la même voix par un son identique faisant partie de l'accord précédent`` (Mus. 1976). Dans l'exemple suivant, fa est le retard de mi, note réelle (Arts et litt., 1935, p. 34-10).
2. P. méton. Temps, mesuré ou non qui s'écoule entre le moment où quelque chose arrive et le moment où cette chose aurait dû arriver. À force de courage, elle était parvenue à ne plus augmenter son retard: il n'en restait pas moins de huit secondes (MONTHERL., Olymp., 1924, p. 287).
♦ Compl. de temps + de retard. En huit mois, elle a totalisé deux mille cent soixante-dix-sept minutes de retard (MONTHERL., Incompris, 1944, 1, p. 404).
Retard de + compl. de temps. Un retard de deux ou trois jours seulement suffisait à compromettre son voyage (VERNE, Tour monde, 1873, p. 213).
CYCL. Fait d'être lâché à une certaine distance, à un certain intervalle. Retard du peloton par rapport aux échappés; combler, aggraver son retard. Claude une fois renseigné sur son retard, ne réfléchit plus. Il sait que l'arrivée est en haut; véritable machine à pédaler, il roule à bloc (SUDRES Cycl. 1984, p. 7).
B. — Fait qu'une horloge, une montre, retarde; différence entre l'heure indiquée et l'heure exacte plus avancée. Isaïe, tu donnes au roi Ézéchias la preuve de la prolongation de ses jours par le retard de l'horloge d'Achaz (SAINT-MARTIN, Homme désir, 1790, p. 209).
P. méton. Système qui sert à accélérer ou à ralentir le mouvement d'une pendule, d'un réveil, d'une montre (d'apr. CHESN. t. 2 1858). Agir sur le retard.
En retard. Qui retarde, qui indique une heure moins avancée que l'heure exacte. La pendule n'est pas en retard? demanda-t-il (MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 282).
C. — 1. Fait d'agir plus tard que prévu, de laisser en suspens la réalisation de quelque chose. Synon. atermoiement, délai, ajournement, ralentissement. Retard d'une échéance, d'un paiement, d'un terme, d'un travail, d'un versement. Un retard ou un ajournement de la négociation (Charte Nations Unies, 1946, p. 95).
En retard. Qui reste à faire, qu'il faut ou faudrait accomplir, rattraper. Avoir du courrier en retard. J'ai des notes en retard chez le boucher, chez l'épicier (MAURIAC, Nœud vip., 1932, p. 193). J'ai tellement envie de dormir et tellement de sommeil en retard (SARTRE, Nausée, 1938, p. 15).
Sans retard. Sans tarder, sans différer davantage. Qu'à l'instant même, sans retard, sans délai, vous quittiez la Bohême (CONSTANT, Wallstein, 1809, I, 6, p. 34).
Retard à + subst. Délai qui se produit dans une réaction, dans un mécanisme. La propriété capitale du grisou est de présenter un retard à l'inflammation (HATON DE LA GOUPILLIÈRE, Exploitation mines, 1905, p. 345).
MÉCAN. [Dans les moteurs à combustion interne] Retard à l'allumage, à l'échappement. Il y aura donc lieu de pallier à ce défaut appelé « retard à l'admission » en provoquant plus tôt l'ouverture de l'organe d'admission (AMBROISE, Monteur mécan., 1949, p. 105).
INFORMAT. Délai introduit dans une transmission, durée correspondante. Ligne à/de retard. ,,Circuit dans lequel le signal analogique ou digital est retardé d'une durée connue`` (BUREAU 1972). Ces lignes à retard sont une forme simplifiée des circuits à mémoire (DECAUX, Mesure temps, 1959, p. 44).
♦ Subst. + à retard. Qui se produit à retardement.
PYROTECHNIE. [En parlant d'un engin explosif] Qui est muni d'un système à retardement. Avec des fusées à retard analogues à celles que nous utilisions nous-mêmes depuis quelques années (JOFFRE, Mém., t. 1, 1931, p. 61).
Empl. adj. var. ou en appos. [En parlant d'un médicament] ,,Dont la durée de transit dans l'organisme est assez longue, soit naturellement, soit grâce à un artifice convenable, pour permettre l'administration de doses relativement élevées mais espacées`` (Lar. Méd. t. 3 1972). Vitamine à effet retard. Les pénicillines retards peuvent dans certains cas être utilisées: on les injecte par voie musculaire (QUILLET Méd. 1965, p. 275).
2. P. anal. Fait d'avoir moins progressé, de s'être moins développé qu'un autre dans une durée, un milieu et un domaine donné. Dans la plupart des départements, l'enseignement de la musique a un grand retard à rattraper (Enseign. mus., 1, 1950, p. 15).
Retard sur qqn. J'accéderais au sacerdoce avec deux ans de retard sur mes anciens condisciples de Plémobiers. Peu importait! (BILLY, Introïbo, 1939, p. 102).
Retard sur qqc. Être en retard sur un programme, sur un horaire. Divers employés de notre compagnie sont en retard sur bien des choses (FIÉVÉE, Dot Suzette, 1798, p. 170).
PSYCHOPÉDAG. Fait qu'un sujet présente un développement psychique ou physique inférieur au niveau de référence moyen. Retard mental. Enfants en danger moral, c'est-à-dire qu'on ne peut sans risques maintenir dans le milieu familial et qui présentent de plus un retard scolaire (Encyclop. éduc., 1960, p. 201).
♦ Fait qu'un pays, une région, etc. présente une croissance économique moindre que celle de pays développés. Que ce ralentissement durait depuis vingt ans déjà et surtout qu'il contrastait avec le dynamisme toujours plus grand des États-Unis, de l'Allemagne et même de certains pays jusqu'alors nettement en retard sur l'Angleterre, par exemple la France ou la Russie (LESOURD, GÉRARD, Hist. écon., 1966, p. 392).
♦ Fait qu'un courant de pensée ou son expression sont dépassés. Être en retard sur son époque. L'idée religieuse est donc en retard de plusieurs siècles sur l'idée sociale (FLAUB., Corresp., 1859, p. 361).
3. Fam. Avoir du retard. Ignorer des faits connus de tous. Synon. retarder, dater, être dépassé, ne pas être dans le coup (pop.). (Ds ROB. 1985).
Prononc. et Orth.:[]. BARBEAU-RODHE 1930: du retard []. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. a) 1629 « fait de faire quelque chose après le temps normal » (Journal de Clément Macheret, éd. Bougard, I, 8 ds Fonds BARBIER); 1870 retard des marées (LITTRÉ); b) 1704 être en retard (Trév.); c) 1792 sans retard (FLORIAN, Fables, p. 178); 2. 1765 horlog. (Encyclop.); 3. 1808 « état de ce qui est moins avancé qu'il ne conviendrait à un certain moment » le retard de la puberté (CABANIS, Rapp. phys. et mor., t. 2, p. 219); 4. 1875 pyrotechnie (Lar. 19e). Déverbal de retarder. Fréq. abs. littér.:2 472. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 2 013, b) 4 183; XXe s.: a) 3 364, b) 4 530. Bbg. BALL (R. V.). Nouv. dat. pour le vocab. de l'automob. Fr. mod. 1975, t. 43, p. 55 (s.v. retard à l'allumage). — QUEM. DDL t. 14 (s.v. retard à l'allumage).

retard [ʀ(ə)taʀ] n. m.
ÉTYM. 1677; de retarder; a remplacé retardement.
1 Fait d'arriver trop tard, de se manifester, de se produire après le moment fixé, attendu ( Après, tard). || Le retard d'une personne à un rendez-vous. || Le retard d'un train, du courrier (→ Changer, cit. 24).En retard : avec du retard, trop tard par rapport à un moment fixé ou prévu. || Arriver, être en retard quelque part (→ Il, cit. 14; rater, cit. 9). || Être en retard d'un quart d'heure. || Clients en retard ( Retardataire; → Fumer, cit. 16). || Ils s'excusèrent d'être légèrement en retard (→ Préséance, cit. 2), d'avoir fait attendre. || Se mettre en retard, en situation de ne pas arriver à l'heure (→ Marche, cit. 23). || Il nous a mis en retard. Retarder (→ Brûler, cit. 37).
1 Dès qu'une maîtresse, un ami, sont en retard de quelques minutes à un rendez-vous, je les vois morts.
R. Radiguet, le Diable au corps, p. 81.
Billet de retard, délivré, sur leur demande, aux usagers des transports publics, en cas de retard, et destiné à servir de justificatif (auprès de l'employeur, notamment).
Par ext. Temps écoulé entre le moment où une personne, une chose arrive, se passe, et le moment où elle aurait dû arriver, se passer. || Un retard d'une heure, une heure de retard. || « Prévoyons retard important du courrier » (cit. 5). || Léger retard sur la ligne Paris-Lille.Avec le partitif. || Avoir du retard : être en retard (se dit surtout des choses). || Le train a du retard aujourd'hui.Avoir un peu de retard, un retard de cinq minutes (choses et personnes).
2 — Il a du retard ? (l'avion). — Oui… Il y eut un nouveau silence. — Oui… du retard. — Ah !… C'était un « Ah ! » de chair blessée. Un retard ce n'est rien… ce n'est rien… mais quand il se prolonge… Ah !… Et à quelle heure sera-t-il ici ?
— À quelle heure il sera ici ? Nous… Nous ne savons pas.
Saint-Exupéry, Vol de nuit, XIV.
Techn. Le fait de fonctionner après un certain délai ( Réponse); ce délai. || Ligne de retard : circuit où l'on décale la transmission d'un signal d'une durée déterminée. — ☑ (1899). Retard à l'allumage (lorsque l'étincelle se produit après le temps théorique). Fig. et cour. Réaction tardive (pour comprendre, prendre une décision, etc.).
2 a (Personnes). Le fait d'agir trop tard, de n'avoir pas encore fait ce qu'on aurait dû faire.(Employé avec les prép. pour, dans). || Retard d'un entrepreneur dans l'exécution des travaux (→ Dommage, cit. 4). || Retard dans un paiement.En retard. || Être en retard pour faire qqch. (→ Peur, cit. 25), pour payer son loyer, par ext., pour son loyer. || Mise en demeure d'un débiteur en retard.Payer avec retard. || Indulgent pour les retards (→ Malfaçon, cit.); punir les retards (→ Croix, cit. 2). || Conséquences graves d'un retard (→ Il y a péril en la demeure).
3 Mme Tite-le-Long, désormais sans raison d'être, ne s'inquiétait plus de l'heure. Elle s'était mise en retard une fois pour toutes et n'avait jamais pu rattraper le temps.
Jouhandeau, Tite-le-Long, VI.
3.1 — Oh ! moi, vous savez, je ne dis rien. Autrement que ça, je ne veux pas vous mettre en retard de faire vos commissions, Angèle.
M. Aymé, la Vouivre, p. 114.
b (Choses qui ne sont pas faites à temps). || Le retard des recherches. Piétinement, ralentissement. || Travail en retard. Arriéré (→ En souffrance, qui traîne). Fam. || Avoir du courrier en retard : avoir des lettres à écrire que l'on aurait dû écrire plus tôt.
(Suivi de sur « par rapport à »). || Le retard que nous avons sur lui.
c En retard sur : plus lent que; qui vient après. || La jambe droite en retard sur l'autre (→ Progresser, cit. 4). || Être en retard sur son collègue (dans un travail). || Coureur en retard sur le peloton, à une bonne distance du peloton. || Être en retard sur un horaire, un programme.Par ext. et fam. || Elle se trouvait en retard d'un jour sur son loyer (cit. 3).
d Spécialt. Décalage entre l'heure marquée par une montre, une horloge qui retarde et l'heure réelle. || Votre pendule a dix minutes de retard (Hatzfeld). || Ma montre prend du retard.(1765). Par métonymie. Mécanisme, mouvement qui permet de ralentir la marche d'une horloge, d'une montre (qui avance).
3 Action de retarder, de remettre à plus tard. Ajournement, atermoiement, délai, lenteur, retardement. || Ils le firent baptiser après bien des retards (→ Parrain, cit.). — ☑ Sans retard : sans attendre, sans tarder, le plus vite possible. || Écrivez-lui sans retard (→ Sans demeure, vx). || Réagir sans retard (→ Impulsivité, cit.; et aussi opposer, cit. 7).
(1842). Mus. Délai momentané que l'on met à frapper l'une des notes d'un accord, dite « note retardée » (reliée à l'accord par un pointillé sur la partition).
(1964). Pharm. Prolongation de l'effet (naturellement fugace) de certains médicaments, par l'adjonction de substances qui en retardent (I., 4.) la diffusion, l'élimination.Par appos. (Dans le langage commercial). || Pénicilline instantanée retard; antihistaminique, insuline retard. || Injection retard ( aussi Retardant).
(Av. 1880, Flaubert). Dr. anc. Délai obtenu pour l'accomplissement d'une obligation.
4 (Mil. XIXe). État, situation d'une personne qui est moins avancée que les autres dans un développement, un progrès. || Retard dans le développement physique, mental, affectif. || Retard léger, important, rattrapable. || Retard d'un élève sur ses camarades (cf. Être en arrière, à la queue; ne pas suivre).Didact. (Méd., psychol.). || Retard intellectuel ou mental : ralentissement du développement des facultés intellectuelles, forme légère et souvent transitoire d'insuffisance mentale, de cause variable (à distinguer de l'arriération mentale). || Retard psychomoteur d'un enfant (dans l'apparition de la marche, de la parole, du contrôle des sphincters). || Retard du langage : retard dans l'apparition des différents stades du langage quand il n'est imputable ni à l'arriération mentale, ni à un trouble organique. || Retard scolaire.
En retard. || Un enfant malingre (cit. 1) qui reste longtemps en retard.Cour. || Pays très en retard sur les autres. Sous-développé. || Être en retard sur les idées de son siècle, sur son siècle. Fam. || Être en retard : ne pas être au courant des dernières nouvelles. Retarder (II., 2.).(En parlant des idées et des œuvres). || Une poésie en retard de cinquante ans (sur la littérature actuelle, sur le goût du jour…). Archaïque, démodé, périmé, et aussi anachronique, arriéré, arrière-garde (d').
4 L'enfant se développait quant à la masse du corps; mais semblait en retard quant aux fonctions : les cris, l'usage des yeux, les marques d'intérêt, les mouvements coordonnés, tout apparaissait plus lentement que chez d'autres.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XX, p. 156.
Par ext. État de carence, d'infériorité entraîné par cette situation. Décalage. || Un retard de trois siècles. || Avoir trois siècles de retard. || Rattraper son retard (→ Nombre, cit. 8). || Rattraper (cit. 8) le retard et doubler les étapes.
5 (…) nous côtoyons tous les jours un peuple qui vit avec trois siècles de retard, et nous sommes les seuls à être insensibles à ce prodigieux décalage.
Camus, Actuelles III, p. 49.
Avoir du retard (avec les diverses valeurs du mot). Fam. || Vous découvrez cet auteur, vous avez du retard !
CONTR. Avance. — Accélération, avancement, empressement, hâte.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • retard — RETÁRD, retarde, adj. (Despre medicamente) A cărui acţiune este prelungită prin adăugarea unor substanţe care se resorb lent în organism. – Din fr. rétard. Trimis de LauraGellner, 08.07.2004. Sursa: DEX 98  retárd s. n. Trimis de siveco,… …   Dicționar Român

  • Retard — Re*tard , v. t. [imp. & p. p. {Retarded}; p. pr. & vb. n. {Retarding}.] [L. retardare, retardatum; pref. re re + tardare to make slow, to delay, fr. tardus slow: cf. F. retarder. See {Tardy}.] 1. To keep delaying; to continue to hinder; to… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Retard — Re*tard , n. 1. Retardation; delay. [1913 Webster] 2. A mentally retarded person. [Colloq. and disparaging] [PJC] 3. a person who is stupid or inept, especially in social situations. [Colloq. and disparaging] [PJC] {Retard of the tide}, or {Age… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • retard — m. retard …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • Retard — Re*tard , v. i. To stay back. [Obs.] Sir. T. Browne. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Retard — (franz., spr. rötār, »Verzögerung«), s. Avance …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Retard — (frz., spr. ahr), s. Avance …   Kleines Konversations-Lexikon

  • retard — I (delay) verb check, countercheck, defer, detain, ease off, hamper, hinder, hold up, impede, inhibit, interfere, procrastinate, stall, stem II (obstruct) verb arrest, bar, block, check, clog, condemn, constrict, control, cramp, curb, debar,… …   Law dictionary

  • retard — (v.) late 15c., from Fr. retarder (13c.), from L. retardare (see RETARDATION (Cf. retardation)). The noun is recorded from 1788 in the sense retardation, delay; from 1970 in offensive meaning retarded person, originally Amer.Eng., with accent on… …   Etymology dictionary

  • retard — *delay, slow, slacken, detain Analogous words: reduce, lessen, *decrease: *arrest, check, interrupt: clog, fetter, *hamper: balk, baffle (see FRUSTRATE) Antonyms: accelerate: advance, further …   New Dictionary of Synonyms


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.